Les tempéraments et l'apprentissage chez le cheval 

Les tempéraments des chevaux

Les chevaux dits « à sang chaud », comme le pur-sang, sont fins, vifs et nerveux.

Les chevaux étant des mammifères, ils ont toujours le sang chaud biologiquement parlant. Des termes tels que « cheval à sang chaud », « cheval à sang froid » et « proche du sang » sont utilisés pour décrire le tempérament de l'animal.

Les races dites « à sang chaud » sont surtout d'origine orientale, elle regroupe par exemple :

  • l'Akhal-Teke,
  • le Barbe,
  • l'Arabe,
  • le regretté Turkoman
  • et tous les Pur-sang développés à partir de ces derniers.

Ces chevaux sont élevés pour leur agilité et leur vitesse, vifs, ils apprennent rapidement. Physiquement raffinés, leur peau est mince, leur silhouette longiligne, et leurs jambes longues. Ces races ont été importées en Europe depuis le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord lorsque les éleveurs souhaitèrent insuffler des qualités de vitesse et de vivacité aux montures de la cavalerie légère.

La plupart des chevaux de trait, puissants et musclés, sont « à sang froid ». Ils sont élevés à l'origine pour leur force, leur calme et leur patience, des qualités nécessaires pour tirer une charrue ou un lourd charriot rempli de passagers. Ils sont parfois surnommés les « doux géants ».

Cette catégorie réunie :

  • le trait belge
  • le Clydesdale.
  • le Percheron plus légers et vifs,
  • le Shire plus lent mais puissant.

Le Shire est ainsi créé pour labourer les champs aux sols lourds à base d'argile. Cette association de chevaux à sang froid regroupent aussi quelques races de poneys comme le Fjord.

Le demi-sang moderne est grand, mais aussi agile et athlétique.

Les chevaux demi-sang ou Warmblood sont :

  • le Selle français,
  • le Hunter irlandais,
  • le Trakehner
  • le Hanovrien.

Ils sont à l'origine des montures produites par croisement de cheptels à sang froid avec des chevaux à sang chaud, comme l'Arabe ou le Pur-sang, afin d'obtenir un cheval ayant davantage de raffinement que le cheval de trait, mais aussi une plus grande taille et un tempérament plus calme que les chevaux de sang.

 

Intelligence et apprentissage

Au début du 20e siècle, Hans le Malin, le cheval « intelligent », a défrayé la chronique. Il interprétait les mêmes mouvements que le public.

Par le passé, les chevaux ont souvent été considérés comme des animaux de faible intelligence. Depuis le début du 20e siècle, des études, ont mis en évidence leurs facultés cognitives dans la résolution d'un certain nombre de tâches quotidiennes, incluant la recherche de nourriture et la gestion de l'organisation sociale. Les chevaux sont également doués d'habilité dans la visualisation spatiale. Ils sont capables de reconnaître les humains qui les soignent à partir du son de la voix ou même de leurs traits de visage.

Les études récentes ont montré qu'ils font preuve d'intelligence dans la résolution de problèmes et sont doués de facultés d'apprentissage. Ainsi, ils retiennent sans problème les connaissances qu'ils ont acquises. Leurs résultats sont excellents en apprentissage simple, les chevaux sont aussi capables de résoudre des problèmes cognitifs avancés qui impliquent la catégorisation et l'apprentissage de concepts. Ils répondent bien à l'habituation et à la désensibilisation. Une étude explique même que les chevaux seraient capables de compter jusqu'à quatre.

Les chevaux domestiques savent mieux résoudre les problèmes complexes que les chevaux sauvages, parce qu'ils vivent dans un environnement artificiel qui inhibe leur raisonnement instinctif tout en leur apprenant des opérations non-naturelles.

De manière générale, les chevaux sont très sensibles aux habitudes. Ils répondent et s'adaptent bien mieux lorsque les mêmes routines et techniques sont utilisées de manière cohérente. Certains formateurs estiment que l'« intelligence » des chevaux est un reflet de celle de leur formateur, qui utilise efficacement les techniques de conditionnement et de renforcement positif pour former chaque animal à la manière qui correspond le mieux à ses inclinations naturelles. D'autres personnes qui travaillent régulièrement avec des chevaux notent que la personnalité peut aussi jouer un rôle pour déterminer comment un animal  répond à ses interlocuteurs humains et à leurs expériences.

Répulsif gel anti-insectes pour cheval (mouches, moucherons, taons , tiques)
Répulsif gel anti-insectes pour cheval (mouches, moucherons, taons , tiques)
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...