Les parasites du cheval

Cheval harcelé de moucheLe cheval est sensible à de multiples parasites, dont ceux du tube digestif, qu'il acquiert en mangeant mais aussi ceux qui causent la gale et des mycoses. Ainsi, les tiques peuvent lui transmettre la piroplasmose et d'autres sont responsables de la maladie de Lyme du cheval. Le cheval souffre également des piqûres de nombreux insectes comme le taon.

Les mouches représentent essentiellement une nuisance, en raison notamment des piqûres et des réactions associées, même si elles peuvent également transmettre des infections bactériennes.

Les moustiques sont d’importants vecteurs de maladies, transmettant par exemple le virus de West Nile.

Les moucherons, notamment les Culicoides, peuvent également être associés à des maladies allergiques telles que la dermatite estivale. Il existe également un lien possible avec des pathologies telles que le syndrome du tic à l'encensé. Ce syndrome est reconnaissable à l'attitude du cheval qui secoue la tête de haut en bas et de bas en haut.

 

Le plus souvent, les acariens sont des Chorioptes, ils sont à l’origine de ce qu’on appelle la « gale chorioptique ». Cette gale provoque une irritation des pâturons des chevaux de trait, bien que la crinière et la base de la queue soient parfois touchées.

Les chevaux sont également sensibles à tous les acariens en général.

 

Reconnaitre les symptômes pour identifier le parasite

Les Mouches

 → Les espèces à l’origine de « piqûres de mouche » comprennent :

  • les espèces Tabanus (taon ou mouche du cheval),Taon ou Tabanus
  • Stomoxys calcitrans (mouche charbonneuse),
  • les espèces Simulium (mouche noire),
  • Haematobia irritans (mouche des cornes),
  • les espèces Culex (moustique),
  • les guêpes,
  • les abeilles.

 → Les espèces dangereuses comprennent :

  • Musca autumnalis (mouche d’automne),
  • Musca domestica (mouche domestique)

 → Les symptômes courants :

  • irritation et agitation nerveuse,
  • les piqûres produisent des réactions cutanées,
  • Présence d’œufs de gastérophiles sur la partie inférieure des membres.

Une moustique qui piqueLes moustiques

 → Les symptômes courants  :

  • les piqûres provoquent des réactions allergiques
  • l'animal peut être touché par des maladies vectorielles

Les moucherons

 → Les symptômes courants  :

  • on constate le plus souvent des dermatites allergiques,
  • l'animal est atteint de « headshacking » ou Hochements de la tête.

Un acarien au microscopeLes acariens

Ils sont à l'origine de la gale.

La gale chorioptique a pour symptômes :

  • Le piétinement du cheval,
  • le frottement des postérieurs,
  • des croûtes sur les postérieurs, la crinière et à la base de la queue.

Les gales psoroptique et sarcoptique sont reconnaissables car elle touche la tête, la crinière, la queue et les oreilles.

Elle doit être évaluer par un examen dermatologique et clinique. Un examen de la peau, des raclages cutanés et des tests du « ruban adhésif » peuvent être nécessaires pour déterminer l’agent pathogène impliqué.

Les œufs de gastérophiles sont souvent présents sur les membres du cheval. Leur présence doit alarmer car en se léchant, le cheval ingère les oeufs de gastérophiles, qui deviennent alors des larves dans l'estomac.

 

 

Répulsif gel anti-insectes pour cheval (mouches, moucherons, taons , tiques)
Répulsif gel anti-insectes pour cheval (mouches, moucherons, taons , tiques)
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...